S'inscrire à notre newsletter Nos dernières newsletters

Les députés européens du PDE nous disent pourquoi ils ont choisi de se battre pour l'Europe

Les langues, les cultures, les différences régionales et les initiatives locales doivent être chéries car elles constituent le principal atout de l'Europe.

2022, le 100e anniversaire de la constitution d'Emakume Abertzale Batza, le premier groupement politique de femmes basques

Emakume Abertzale Batza

Aujourd'hui, entendre une femme sur la place publique revendiquer le rôle des femmes en politique et, en général, plaider pour l'égalité est très nécessaire, mais fait heureusement partie de notre réalité. En 1922, elle était vraiment innovante, courageuse et inhabituelle. C'est pourquoi le Parti National Basque, une des organisations fondatrices du Parti Démocrate européen (PDE), a voulu célébrer ce 8 mars en rappelant qu'en 1922, ces revendications d'égalité étaient déjà portées au Pays basque par l'organisation féminine du Parti National Basque.

Les revendications sont toujours d'actualité et il est plus que jamais nécessaire d'œuvrer pour l'égalité. C'est pourquoi "Notre voix résonne encore". Gure irrintziak darrai" est le slogan que le Parti National Basque (Eusko Alderdi Jeltzalea en basque) a choisi pour célébrer le 8 mars, journée internationale de la femme. Une revendication qui, en 2022, acquiert une dimension particulière pour ce parti politique. Ce n'est pas en vain que 2022 marque le 100e anniversaire de la constitution d'Emakume Abertzale Batza, le premier groupement politique de femmes basques, qui a émergé en 1922 du cœur d'EAJ-PNV. L'objectif de la vidéo et de l'initiative avec laquelle le principal parti basque célèbre cette année le 8 mars, Journée internationale de la femme, est de revendiquer la contribution à la cause féministe de ces pionnières dont la voix continue de se faire entendre au sein du parti et d'exiger une égalité effective entre hommes et femmes.

Comme on peut le voir dans la vidéo, le parti nationaliste basque soutient l'égalité, le féminisme et la pluralité depuis plus d'un siècle, et la création d'Emakume Abertzale Batza (EAB) en 1922 fait partie de cette mission. Cette association embrassait les aspirations participatives des femmes nationalistes basques, réalisait un grand travail social dans les domaines de la culture, de l'éducation, des associations et de la normalisation de la langue basque, et maintenait une intense activité politique visant à la construction nationale de l'Euskadi (Pays Basque).

Pour se souvenir de ce mouvement, de ses initiatives, de ses résultats et de l'héritage qu'il a laissé dans l'action politique d'EAJ PNV, ce parti, fondateur du PDE, a publié une affiche et une vidéo à l'occasion du 8 mars dans lesquelles le cri d'une de ces pionnières, Haydée Aguirre, est repris visuellement par six des nombreuses femmes qui ont marqué le chemin de l'égalité : de Maite Sáez de Olazagoitia, l'une des cinq premières femmes députées après les élections basques de 1980 (trois des quatre autres étaient également membres du PNB) à Maialen Gurrutxaga, qui est devenue en 2016 la plus jeune députée basque de l'histoire à l'âge de 24 ans, Izaskun Bilbao Barandica, actuellement députée européenne du PDE et première femme présidente du Parlement basque, Itxaso Atutxa (première présidente du Conséil Executif du Parti national Basque de Biscaye (Bizkai Buru batzar BBB), María Solana (première conseillère de PNB au gouvernement de Navarre) et Lierni Abasolo (actuellement membrede la section jeunesse du PNB (Euzko Gaztedi-EGI). Tous les six participent à la vidéo que l'EAJ-PNV a également publiée aujourd'hui, en lisant un extrait d'un discours mémorable que Karmele Errazti, membre de l'EAB, a prononcé en 1922, l'année susmentionnée.

Cette semaine, en prélude au 8 mars, le Parlement basque a approuvé une nouvelle loi sur l'égalité sur proposition du gouvernement dirigé par EAJ-PNV. En 2005, le Pays basque est devenu une communauté pionnière en adoptant la loi pour l'égalité des femmes et des hommes. Dix-sept ans plus tard, elle fait à nouveau figure de référence en promouvant une réforme globale qui nous offre un cadre plus solide pour protéger les femmes, et qui sera déterminante pour identifier la violence comme l'expression ultime de l'inégalité entre les sexes.

Emakume Abertzale Batza