S'inscrire à notre newsletter Nos dernières newsletters

Les députés européens du PDE nous disent pourquoi ils ont choisi de se battre pour l'Europe

Les langues, les cultures, les différences régionales et les initiatives locales doivent être chéries car elles constituent le principal atout de l'Europe.

Année européenne de la Jeunesse : nos eurodéputés français s’engagent

Je m'engage pour la jeunesse

Mobiliser la jeunesse et faire de 2022 une année d’action avec les députés européens Marie-Pierre Vedrenne, Sylvie Brunet, Christophe Grudler, Laurence Farreng et Catherine Chabaud.

Lors de son discours sur l’état de l’Union en septembre 2021, la Présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen a annoncé l’Année européenne de la Jeunesse 2022. Cette Année doit permettre à la fois de donner aux jeunes l’opportunité de faire entendre leur voix (via des évènements, des consultations publiques) mais aussi de lancer des réflexions sur le mainstreaming des politiques jeunesses dans toutes les politiques de l’UE. Tous les domaines de leur vie doivent être considérés : accès à l’emploi, à la formation, la protection de leur santé psychologique, l’accès aux programmes de l’Union déjà existants, le changement climatique bien sûr, et enfin comment leur garantir un véritable espace démocratique, alors que la justice, les médias, l’accès à l’avortement, et les droits des LGBT sont menacés dans certains pays européens.

Pour que cette Année ne soit pas seulement une année de communication, mais une année d’action, Laurence Farreng, en charge des questions de jeunesse pour le groupe Renew, a proposé plusieurs initiatives. Elles ont été adoptées cette semaine par les députés européens du groupe Renew Europe, dont font partie les députés français du PDE.

Il est en effet très important que chaque député puisse être impliqué dans cette Année de la Jeunesse, et puisse s’en faire le relai dans sa région.

Les députés Renew ont donc adopté la semaine dernière leur « engagement pour la jeunesse »

En parallèle de ces actions de terrain, le groupe Renew a également adopté un « appel à action » pour la mise en place de sept idées concrètes. Les députés demandent en priorité la création d’une plateforme numérique européenne sur le modèle du succès français « un jeune, une solution », pour rendre accessibles les offres d’emploi, de mobilité, de volontariat, d’accès à la culture, et informer tous les jeunes sur leurs droits. L’Europe offre des solutions et doit le faire savoir.

Aide à la mobilité, citoyenneté, prise en compte de la santé mentale, pass culture... Les autres propositions sont à découvrir ici.

Les députés Renew continueront à travailler tout au long de cette Année de la jeunesse et au-delà pour formuler des propositions concrètes et redonner voix aux jeunes !