S'inscrire à notre newsletter

Retour sur la semaine de notre délégation parlementaire à Washington

Il est particulièrement important pour les Démocrates des deux côtés de travailler plus étroitement ensemble.

Faire baisser le prix des factures d'électricité

silhouette of high voltage power lines against a colorful sky at sunrise or sunset.

L'eurodéputée EAJ-PNV Izaskun Bilbao Barandica a transmis au commissaire en charge de l'énergie les propositions avancées par le Pays basque pour réduire les factures d'électricité.

Izaskun Bilbao Barandica a participé au débat qui s'est tenu au sein de la commission de l'industrie, de l'énergie et de la recherche du Parlement européen pour discuter du paquet de mesures présenté hier par la Commission européenne sur la hausse des prix de l'énergie ; la représentante Jeltzale a insisté sur l'idée de participer et de contribuer aux solutions adoptées à tous les niveaux pour faire face à cette crise, afin d'éviter l'improvisation et la précipitation dans la lutte contre un problème dont la solution nécessite des accords et des solutions partagées.

Rappelant des processus tels que celui expérimenté pour combattre la pandémie avec la vaccination, l'eurodéputée basque a assuré que "la solution à cette crise des prix de l'énergie viendra, comme cela a été démontré avec la pandémie, grâce à un travail commun pour investir et innover ensemble, en comptant sur tous les niveaux de gouvernance et avec un objectif partagé : un marché de l'énergie unique, plus vert et plus social".

Izaskun Bilbao Barandica a approuvé certaines des mesures contenues dans la communication de la Commission européenne. Elle a déclaré que nous devons activer l'achat conjoint de gaz, améliorer le stockage et prendre des mesures contre la pauvreté énergétique à court terme. Mais elle a appelé à la cohérence des mesures à moyen et long terme. "Nous avons choisi de nous redresser en réindustrialisant l'Europe. Pour cela, nous devons mettre en cohérence la politique énergétique et la politique industrielle, comme nous le demandons depuis des décennies au Pays basque. Cela profitera tant aux consommateurs nationaux qu'aux entreprises, car cela accélérera la transition et approfondira les économies de consommation, l'efficacité et la décarbonisation. Il faut empêcher les grandes entreprises d'électricité de profiter de cette situation de manière incontrôlée, mais avec des mesures qui ne génèrent pas d'"effets secondaires" tels que l'asphyxie des entreprises à forte intensité énergétique".

Sur la base de ces arguments, elle s'est intéressée à la viabilité d'un financement public pour éliminer temporairement les coûts externes qui font partie de la facture d'électricité mais ne sont pas directement liés aux coûts de production. Elle a également encouragé Bruxelles à promouvoir les contrats à long terme, qui se sont avérés protéger les consommateurs finaux dans ce type de crise. Enfin, elle a demandé quelles mesures l'UE peut prendre pour coordonner la réponse à cette crise "et éviter que cette situation ne perturbe davantage la concurrence liée à l'énergie sur le marché intérieur".