S'inscrire à notre newsletter

Retour sur la semaine de notre délégation parlementaire à Washington

Il est particulièrement important pour les Démocrates des deux côtés de travailler plus étroitement ensemble.

Izaskun Bilbao demande à Bruxelles de prendre une position ferme contre le dumping chinois dans le secteur des Eoliennes

Izaskun-Bilbao-PNV.jpg

Bruxelles doit accélérer l'enquête ouverte par la Commission européenne sur la concurrence déloyale que divers producteurs chinois pratiquent en Europe à l'encontre du secteur de la fabrication d'éoliennes en acier, selon notre eurodéputée basque Izaskun Bilbao Barandica (EAJ-PNV).

La demande de l'eurodéputée basque intervient alors que l'Union européenne présente sa nouvelle stratégie industrielle. Les leçons tirées de la pandémie à tous les niveaux ont entraîné des corrections à la stratégie qui a été présentée le jour même où l'OMS a déclaré que le COVID-19 était une pandémie mondiale. Ces corrections ont été élaborées par la commission de l'industrie, de la recherche et de l'énergie (ITRE) du Parlement européen, dont la députée basque est membre suppléant.

Izaskun Bilbao Barandica a salué le fait que les fonds "Next Generation" renforceront la politique industrielle européenne: "Cela permettra de réaliser beaucoup, de la création d'écosystèmes intégrant la connaissance, la formation, l'innovation, la conception, la fabrication, les partenariats de coopération et les réseaux de spécialisation intelligents à la récupération de la production, dont l'externalisation nous a rendus si dépendants pendant la pandémie."

Mais tout en exprimant son accord avec les grandes lignes du nouveau plan industriel de l'Union, elle a également encouragé le renforcement des mécanismes visant à protéger les industries européennes de celles qui ne suivent pas les mêmes normes environnementales et sociales. Pour illustrer son propos, elle a donné l'exemple du secteur européen de la fabrication d'éoliennes. L'Espagne, pays natal d'Izaskun Bilbao Barandica, représente 50 % de la production européenne totale d'éoliennes en acier. Le dumping a déjà eu un impact direct sur la productivité et les activités des usines situées en Galice, en Andalousie, en Castille et Léon, au Pays basque, dans les Asturies et en Castille-La Manche. Une usine a déjà été fermée en Navarre.

Izaskun Bilbao Barandica a donc insisté sur le fait qu'"il est essentiel d'accélérer les mécanismes antidumping pour protéger l'industrie européenne de situations telles que celles vécues ces derniers mois par le secteur des éoliennes. La Chine les vend sur notre marché entre 43 et 62% en dessous du coût de production, ce qui menace un secteur parfaitement aligné sur les objectifs de notre pacte vert et les lignes directrices de la transition énergétique et technologiquement avancé".

Au cours de la même séance de travail, la commission ITRE a également analysé la proposition lancée la semaine dernière par la Commission européenne visant à créer une unité commune chargée d'élaborer des réponses coordonnées au niveau européen aux cyber-attaques de grande envergure.

Izaskun Bilbao Barandica a souligné que le développement de l'industrie européenne de la cybersécurité est essentiel pour surmonter la dépendance technologique de l'UE dans ce domaine. Elle a également salué le fait que les autorités de l'UE aient choisi le Centre basque de cybersécurité pour réaliser l'étude préliminaire qui servira à concevoir le fonds d'investissement public-privé qui va être créé pour promouvoir l'esprit d'entreprise dans le secteur.