S'inscrire à notre newsletter Nos dernières newsletters

Les députés européens du PDE nous disent pourquoi ils ont choisi de se battre pour l'Europe

Les langues, les cultures, les différences régionales et les initiatives locales doivent être chéries car elles constituent le principal atout de l'Europe.

La question du Esport et jeux vidéos en Europe

Laurence Farreng MEP at EDP Council

En commission de la Culture et de l'Education, les travaux de notre députée européenne française Laurence Farreng (MoDem) sur le jeu vidéo et de l'esport, thèmes pour lesquels elle est rapporteure, ont été présentés lors des mois d'avril et de mai.

Elle a notamment échangé au mois d'avril avec les acteurs majeurs du secteur en France et en Europe, afin de comprendre les problématiques auxquelles ils font face, et de voir comment l'Union européenne pourrait les prendre en compte.

Tout d'abord, Laurence Farreng a échangé avec Team Vitality, première équipe française d'esport, créée en 2013 et présente sur 6 licences. Les discussions ont principalement tourné autour de la professionnalisation de l'esport et de la croissance très forte de cette discipline.

Laurence Farreng a également rencontré les responsables d'Asobo, un studio de développement basé à Bordeaux, et à l'origine de grands succès internationaux, comme Microsoft Flight Simulator ou A Plague Tale: Innocence. Les questions de la valorisation des jeux créés en Europe, et de la protection des catalogues et des savoir-faires européens face à des rachats étrangers, ont été longuement abordées.

Le 17 mai, Laurence Farreng a officiellement présenté son projet de rapport "Esport et jeux vidéos" devant les députés européens de la commission de la Culture et de l'Education. Son rapport répond à 3 objectifs :

  • mettre en valeur de l'industrie européenne du jeu vidéo, forte de presque 90000 salariés et d'un marché de 23,3 milliards d'euros, en faisant l'une des premières industries culturelles et créatives d'Europe;
  • déterminer si une action de l'Union européenne est nécessaire, et si oui, à quel niveau : compétitivité des jeux européens, protection des mineurs, égalité des genres dans le secteur, enjeux de formation, ...
  • étudier le phénomène croissant de l'esport, qui réunit autour d'un jeu vidéo des millions de joueurs partout dans le monde et en amène certains à devenir des professionnels, encadrés par de véritables équipes, dans un environnement encore peu régulé

La prochaine étape est le dépôt d'amendements par les autres députés européens, et les négociations politiques qui auront lieu au cours des prochains mois.