S'inscrire à notre newsletter Nos dernières newsletters

Les députés européens du PDE nous disent pourquoi ils ont choisi de se battre pour l'Europe

Les langues, les cultures, les différences régionales et les initiatives locales doivent être chéries car elles constituent le principal atout de l'Europe.

#SeaYourSolutions pour mettre fin aux déchets marins

marine_litter_sea
shutterstock

Notre eurodéputée française Catherine Chabaud (MoDem) a lancé la semaine dernière l’hashtag #SeaYourSolutions afin de partager les solutions contre les déchets en mer.

Alors que la préservation de la mer et du littoral constitue le cœur de son engagement depuis des années, Catherine Chabaud a récemment été à l’initiative d’un rapport parlementaire sur l’impact des déchets marins sur les pêcheries.

Faisant de la protection des océans un défi collectif majeur et la valorisation des solutions comme l’expérimentation le moteur de ses engagements, l’ancienne journaliste a décidé de lancer cet appel aux solutions destiné à réunir une large diversité d’acteurs.

Ainsi, en utilisant #SeaYourSolutions, les porteurs de solutions – collectivités, entreprises, associations, citoyens - sont appelés à les partager, pour enfin fermer le robinet des déchets qui se déversent dans les océans. Par cette large circulation d'idées, l’objectif est de braquer la focale sur le problème systémique de la pollution marine, en créant un cercle vertueux faisant cohabiter créativité et ambition.

De l’éco-conception des déchets au meilleur traitement des stations d’épuration, en passant par un ramassage plus intelligent des déchets, les solutions ou projets existants sont nombreux, mais demandent à être valorisés, soutenus dans leur développement, dupliqués. Si 80% des déchets qui finissent aujourd’hui dans la mer proviennent de la terre, Catherine Chabaud cherche, par son action, à fédérer autour de la lutte contre la pollution marine, en encourageant l’échange et la diffusion de projets et de solutions.

Les solutions partagées en utilisant #SeaYourSolutions seront notamment relayées sur le site de l’eurodéputée à la rubrique « Cap sur l’avenir » et tout un chacun est invité à les relayer sur ses propres réseaux sociaux.