S'inscrire à notre newsletter Nos dernières newsletters

Les députés européens du PDE nous disent pourquoi ils ont choisi de se battre pour l'Europe

Les langues, les cultures, les différences régionales et les initiatives locales doivent être chéries car elles constituent le principal atout de l'Europe.

Sylvie Brunet, confirmée à la Vice-présidence du groupe Renew Europe

Brunet.png
European Parliament

Ancienne Directrice des Ressources humaines dans le secteur privé, ex- Professeur à Kedge Business School, et après 10 années passées au CESE, Sylvie Brunet est députée européenne (MoDem en France, membre du PDE) depuis 2019. Elle est membre de la commission de l'emploi et des affaires sociales du Parlement européen (EMPL), où elle exerce les fonctions de Vice-Coordinatrice du groupe Renew Europe, ainsi que membre suppléante de la commission des droits de la femme (FEMM). Elle vient d'être confirmée à la Vice-présidence du groupe Renew Europe en tant que représentante du Parti Démocrate européen.

Vous venez d'être reconduite dans vos fonctions de Vice-présidente du groupe Renew Europe, groupe qui s'est récemment restructuré en termes de gouvernance, en attribuant des missions spécifiques à chacun de ses Vice-Présidents. Quelles seront vos nouvelles responsabilités dans ce rôle ?

Oui, je suis très honorée de la confiance qui m'est donnée en me reconduisant à cette fonction importante. Renew Europe m'a confié la gestion des ressources humaines et le développement des compétences de nos équipes. Il s'agit d'une fonction interne à notre famille Renew Europe, qui me tient particulièrement à cœur, surtout pour ses aspects humains mais également en raison de ma grande expérience professionnelle en ce domaine. Ma mission, tournée davantage vers l'intérieur du groupe, va pouvoir se développer en toute complémentarité avec les nouvelles responsabilités attribuées à Nicola Danti (également Vice-Président Renew et membre du PDE) qui est en charge des aspects plus externes, comme les relations avec les partis et parlements nationaux. C'est une belle opportunité pour le PDE de pouvoir se déployer au sein de la famille Renew Europe.

Comment voyez-vous vos fonctions en tant que Vice-Présidente PDE d'un groupe comme celui de Renew Europe ?

Le groupe Renew souhaite incarner un nouvel espace politique, un groupe central au sein du Parlement européen, rassemblant des Députés libéraux, des Députés démocrates, des Députés pro-Européens, comme ceux de Renaissance, tous unis autour de mêmes valeurs fondatrices. C'est un peu l'idée de la Maison Commune mais au niveau du Parlement. Dans cet espace, chacun peut garder ses accents particuliers et déployer ses spécificités. En ce qui me concerne, il s'agit plus précisément des priorités sociales de l'UE, du soutien apporté aux plus démunis, de l'importance de la solidarité, ainsi que de la formation et des compétences pour que chacun puisse trouver sa place dans la société, ou encore de la promotion et de la défense des droits des femmes en Europe, notamment contre toute forme de violence ou de discrimination. Ce sont ces valeurs que je défends en tant que Vice-Présidente au sein du groupe. En parallèle, la Présidence et l'ensemble des Vice-Présidents Renew œuvrent sans relâche pour développer notre espace commun, pour renforcer la cohésion du groupe et obtenir les avancées que nous souhaitons tous pour l'Europe et les Européens.

Quel bilan tirez-vous de ces deux premières années d'expérience passées au PDE ?

Le bilan est très positif : le PDE est dynamique, il développe des initiatives politiques intéressantes, comme encore récemment lors de notre déplacement de Députés européens à Washington, qui nous a permis de renforcer le dialogue avec certains de nos partenaires aux États-Unis, ou encore prochainement, avec les événements déployés dans les communautés locales afin de mettre en lumière les solutions trouvées dans les territoires, au plus proche du terrain. Au PDE, nous sommes également ouverts et accueillons d'ailleurs de nouveaux membres et talents: nous développons nos liens et incarnons le pluralisme, loin de l'ancienne dichotomie caricaturale gauche-droite. Je constate que le PDE est également efficace: nous gagnons régulièrement des votes importants au Parlement européen. C'est ainsi que nous ferons avancer notre vision d'une Union européenne forte, souveraine, ouverte, préservant notre environnement menacé, attachée aux valeurs que nous offre la démocratie, ainsi qu'une Europe plus juste, respectueuse des diversités et des difficultés éprouvées par les plus faibles. Enfin, le PDE est générateur de réformes, il doit rester un moteur pro-européen puissant. Nous y travaillons et proposerons prochainement, lors de notre prochain Conseil, des lignes directrices en faveur d'un grand renouveau de l'Europe, d’une Europe durable, équitable, solidaire, compétitive, dynamique et tournée vers l'avenir.