Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.

Vers une agriculture respectueuse de l’environnement et axée sur le marché

Lundi 1er avril, la Commission Agriculture du Parlement européen a adopté le premier rapport sur l'organisation commune des marchés. Le lendemain, après plusieurs heures de débat, la Commission Agriculture a voté en faveur du deuxième rapport sur l'orientation future de la politique agricole commune (PAC). Le troisième rapport sur le "règlement PAC horizontale" (financement, gestion et contrôle) sera soumis au vote le 8 avril.

La future PAC a pour ambition une agriculture davantage orientée vers le marché et plus respectueuse de l'environnement. Elle sera plus équitable, plus simple et plus flexible.

La députée européenne allemande Ulrike Müller, rapporteure et porte-parole de la Commission Agriculture pour son groupe parlementaire ADLE, veut s'assurer que l'administration fonctionne de manière transparente et sans conflit d'intérêts. Elle préconise une réduction de la bureaucratie et une répartition plus claire des tâches au sein des États membres. Elle a déclaré : « Nous devons récompenser décemment les agriculteurs qui rendent service à la communauté. Ils fournissent une nourriture d'une qualité inégalée dans le monde entier, mais ils font aussi beaucoup pour les campagnes et nos communautés. Nous devons simplifier nos procédures et réduire la bureaucratie. Nous devons nous éloigner du modèle "taille unique", qui applique les mêmes normes à toutes les tailles d'entreprises et à toutes les formes d'économie. »

Membres liés

Thèmes liés

IED YDE