S'inscrire à notre newsletter Nos dernières newsletters

Les députés européens du PDE nous disent pourquoi ils ont choisi de se battre pour l'Europe

Les langues, les cultures, les différences régionales et les initiatives locales doivent être chéries car elles constituent le principal atout de l'Europe.

Deux députés européens du PDE sont à l'origine d'une importante législation sur la consommation énergétique et les énergies renouvelables.

Renewable energy

Grâce au travail de deux eurodéputés du PDE, des avancées législatives majeures adoptées lors de la plénière du Parlement européen pourraient apporter des résultats concrets pour répondre aux besoins urgents en matière de politique énergétique.

Le député européen Nicola Danti (Italia Viva, Italie) a contribué aux efforts qui ont conduit le Parlement à approuver aujourd'hui la refonte de la directive sur l'efficacité énergétique (EED/DEE). Ce vote favorable permet à l'Europe de changer radicalement la façon dont elle aborde la consommation d'énergie des ménages, de l'industrie et du secteur public.

Le cadre de la DEE comprend le paquet "Fit for 55", qui vise à garantir la progression de l'UE vers la neutralité climatique d'ici à 2050 et qui a pour objectif de réduire la consommation globale d'énergie, de diminuer les émissions et de lutter contre la pauvreté énergétique. La réduction de la consommation d'énergie de 40 % en 2030 dans l'ensemble de l'UE (par rapport à 2007), telle que décrite dans le paquet "Fit for 55", constitue une démarche claire pour réduire les émissions de gaz à effet de serre, freiner le besoin d'importer de l'énergie et diminuer les coûts pour les ménages et l'économie en général. Il est urgent de renforcer l'efficacité énergétique tout en assurant une transition en douceur pour les emplois et les petites et moyennes entreprises et industries génératrices de croissance.

Vice-président de Renew Europe et rapporteur fictif en ITRE, Nicola Danti, a commenté : "L'énergie la moins chère est celle que nous n'utilisons pas. Notre principal défi est d'accroître l'efficacité et la durabilité de notre économie et, en même temps, de stimuler notre croissance. Chacun peut faire sa part : les citoyens, les industries et les secteur public."

De même, la révision de la directive sur les énergies renouvelables (RED/DER) approuvée cette semaine par la plénière de Strasbourg promet d'accélérer la transition énergétique en Europe. Le compromis final prévoit une référence aux mesures de flexibilité de la demande, en plus d'un objectif spécifique de 5 % pour les technologies innovantes en matière d'énergies renouvelables, notamment pour préserver la compétitivité industrielle de l'Union. La directive est l'une des initiatives phares pour atteindre les objectifs énergétiques et climatiques de l'Union en sécurisant au moins 45 % d'énergies renouvelables dans le mix énergétique global d’ici la fin de la décennie. Elle ouvre également la voie à l'intégration des systèmes énergétiques et aux critères de durabilité pour la bioénergie, conformément au plan européen Repower.

Le député européen Christophe Grudler (Mouvement Démocrate, France), rapporteur fictif Renew Europe en ITRE sur RED, a déclaré : "Nous avons besoin d'énergies renouvelables rentables en Europe ! Je suis satisfait des résultats globaux de la révision de la directive, qui garantira une transition énergétique plus rapide grâce à des objectifs ambitieux mais réalisables. La guerre en Ukraine nous met encore plus sous pression pour intensifier le déploiement des énergies renouvelables, nous détourner des énergies fossiles russes et renforcer notre autonomie énergétique. Renew Europe s'engage à tenir ses promesses".