Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.

Entre actualités et nouvelle mandature - Journées de l'Europe 2019

Charles Coudoré

Le Parti Démocrate européen était réuni du 27 au 29 septembre pour l’édition 2019 des Journées de l’Europe.

A Guidel, près de Lorient, conférences plénières et ateliers de travail se sont succédé réunissant intervenants de haute qualité, élus et sympathisants. Ces Journées ont été particulièrement marquées par la présence des nouveaux députés européens Sylvie Brunet, Laurence Farreng, Christophe Grudler et Marie-Pierre Vedrenne élus en mai 2019, offrant une opportunité aux participants d’aller à leur rencontre et d’échanger à propos des enjeux de la nouvelle mandature du Parlement européen.

 

 

La première conférence plénière a traité de la thématique « L’Europe et le monde face à la montée des périls », en présence de Jean-Claude Casanova, économiste et directeur de la revue Commentaires ; Yannick Mireur, politologue, avec la modération des députés Marguerite Deprez-Audebert et Frédéric Petit, respectivement députés du Pas-de-Calais et des Français établis hors de France. A la lumière des événements récents telle la situation toujours inextricable du Brexit, la politique de Donald Trump, l’investissement des foules contre le changement climatique au travers du succès populaire de la suédoise Greta Thunberg, les intervenants se rejoignent pour souligner la crise des relations internationales, comme l’explique Jean-Claude Casanova : « Nous sommes dans une période de très grandes difficultés d'interprétation des relations internationales. Il en résulte que les grandes institutions que l'on appelle multilatérales, qui étaient largement dominées par les États-Unis sont elles-mêmes en crise. »

 

 

Lors d’une seconde conférence, Marie-Pierre Vedrenne, députée européenne, s’est entretenue avec Guy Verhofstadt, ancien président du Groupe ADLE au Parlement européen – devenu Renew Europe depuis juillet 2019 – président du groupe de suivi pour le Brexit et responsable de la future Conférence pour l’Europe. Face aux auditeurs, l’actualité du Brexit et la question de la réforme de l’Union européenne ont été évoquées. Guy Verhofstadt a notamment appelé à revenir sur la règle de l’unanimité dans la prise de décision européenne et l’établissement de listes transnationales aux élections européennes. « Tels sont les grands défis pour la réforme, pour cette conférence : dire quel est le nouveau système, quelle est la démocratie européenne dans l'avenir, comment la changer, comment donner une vraie voix aux citoyens » a-t-il ajouté.

 

 

Parallèlement se sont également tenus différents ateliers thématiques en présence d’experts et d’élus venus analyser interactivement différents enjeux. Se sont tenus des ateliers ancrés sur l’actualité institutionnelle et les nouveaux rapports de force après les élections du 26 mai 2019, également à propos de l’actualité de l’Europe dans la sphère internationale, d’autres ateliers ont apporté une approche plus thématique avec notamment les enjeux d’une politique spatiale européenne, en présence de Christophe Grudler, membre de la Commission ITRE (Industrie, Transport, Recherche et Industrie), ou les futurs accords commerciaux européens dans le monde.

Enfin, cet événement a permis pour le Parti Démocrate européen de rappeler ses principes et missions au milieu des différents partis politiques européens, et présenter au cours d’un forum ses nouveaux représentants au Parlement européen.

 

 

 

 

Retrouvez plus de photos de notre événement sur le site Flickr du Parti Démocrate européen

Membres liés

Thèmes liés

IED YDE