Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.

Garantissons le soutien de l’Union européenne à la lutte contre la pauvreté

Alors que les discussions budgétaires entre les institutions européennes pour la période 2021-2027 sont actuellement en cours (le fameux "cadre financier pluriannuel"), la députée européenne française et Vice-Présidente du Groupe Renew Europe Sylvie Brunet, également membre de la commission de l’emploi et des affaires sociales, revient sur la nécessité de préserver les aides européennes en matière de lutte contre la pauvreté.

" 113 millions de personnes étaient l’année dernière en situation de difficulté matérielle au sein de l’Union européenne. Parmi eux, 35 millions étaient en situation de grande pauvreté. Dans ce contexte l’Union européen s’engage. Elle soutient, en particulier via le FEAD (Fonds européen d’aide aux plus démunis), les actions menées par les banques alimentaires et la distribution de repas aux personnes démunies. Ce soutien n’est pas négligeable : le FEAD permet de financer en moyenne un tiers de l’aide alimentaire en France et, à titre d’exemple, un repas sur quatre distribués par les Restos du Cœur.

Dans le contexte des négociations budgétaires, je suis particulièrement préoccupée par le fait que la Commission et le Conseil proposent une diminution de la part minimale qui serait réservée, dans le budget européen, à l’aide alimentaire et matérielle. C’est pourquoi je me bats, avec mes collègues de la délégation Renaissance au Parlement européen, afin de relever le taux de soutien prévu dans le budget européen pour venir en aide aux plus démunis. Nous proposons en effet de rehausser de 2 à 3% le niveau minimum des ressources que les États membres devront attribuer aux mesures d’inclusion sociale et d’aide alimentaire. Il est tout à fait clair que la France pourra aller au-delà de ce seuil minimal afin de soutenir davantage de personnes dans le besoin. Dans le cadre de ces négociations, le Parlement européen continuera également à exiger de renforcer les montants destinés à l’inclusion sociale et à lutter contre la privation matérielle. Cela est nécessaire pour garantir une Europe sociale."

Membres liés

Thèmes liés

IED YDE