S'inscrire à notre newsletter Nos dernières newsletters

Les députés européens du PDE nous disent pourquoi ils ont choisi de se battre pour l'Europe

Les langues, les cultures, les différences régionales et les initiatives locales doivent être chéries car elles constituent le principal atout de l'Europe.

Le changement climatique va plus vite que les politiques - Maire Vincent Chauvet lance un avertissement

Chauvet Arlem
Vincent Chauvet

Lors de la réunion de la commission ARLEM dans le cadre du Forum des mondes méditerranéens, organisé par le ministère français des affaires étrangères et européennes, le membre du Comité des régions et maire Vincent Chauvet (MoDem) a mis l'accent sur l'action climatique partant de la base.

L'Assemblée régionale et locale euro-méditerranéenne (ARLEM) est une assemblée de représentants locaux et régionaux de l'Union européenne et de ses partenaires méditerranéens. Prenant la parole lors de la conférence "Action climatique en Méditerranée : sur la route de Sharm el-Sheikh", en tant que rapporteur du Comité européen des régions pour le rapport Renforcer l'ambition climatique de l'Europe pour 2030 en vue de la COP26 et en tant que membre de la délégation officielle du CdR à la COP26, Vincent Chauvet s'est concentré sur l'action locale :

"La COP26 a continué à construire une voie vers la durabilité, et j'espère que la COP27 renforcera ce processus. Le principal facteur de réussite est l'engagement des citoyens et je tiens à souligner le rôle important des institutions semi-formelles, telles que les conseils municipaux de citoyens, les organes consultatifs locaux et les conventions de citoyens."

"L'ARLEM a fait de l'action climatique en Méditerranée une priorité de son plan d'action, et le Comité des régions avec sa "campagne verte" propose d'accélérer l'action climatique au niveau local car les gouvernements locaux sont souvent plus ambitieux dans leurs actions et leurs objectifs."

Les autorités locales mettent en œuvre 70 % des mesures d'atténuation du changement climatique et 90 % des politiques d'adaptation au changement climatique. "Mais notre rythme d'adoption de ces politiques est plus lent que celui du changement climatique".

L'ARLEM a été créé en 2010 par le Comité européen des régions (CdR) en collaboration avec des associations territoriales actives dans ce contexte. Il permet aux élus des trois rives de la Méditerranée de représenter politiquement leurs collectivités locales et régionales, y compris vis-à-vis de l'UE et de l'Union pour la Méditerranée (UpM), d'entretenir le dialogue politique et de promouvoir la coopération interrégionale.