S'inscrire à notre newsletter
Istvan Serto-Radics at demosntration in Vasarosnameny

Un été intense pour notre membre hongrois

Cet été, Új Kezdet a été très occupé. Le gouvernement autoritaire d'Orban a continué à détruire les dernières institutions de la presse et de la culture libres.
Laurence Farreng EP

Relance culturelle européenne : une résolution forte et ambitieuse

La résolution portée par la députée européenne française Laurence Farreng, portant sur la relance culturelle européenne est le premier texte de ce mandat du Parlement sur la culture.

1 an au service de l'Europe

Depuis un an maintenant, ils défendent la vision de l'Europe promue par le Parti Démocrate européen et tous les Démocrates européens.

Sauver les festivals et l'industrie culturelle européenne !

shutterstock_88248865.png

Avec l'arrivée du Coronavirus en Europe, l’industrie culturelle est sévèrement impactée par les mesures visant à ralentir la pandémie. Librairies, cinémas, théâtres, musées et festivals sont tous à l’arrêt; leurs sources de revenus et flux de trésorerie se sont soudainement interrompus.

Certains acteurs institutionnels et culturels laissent entendre qu'aucun événement de grande ampleur ne pourra être organisé avant 2021. C'est l'ensemble des activités culturelles rassemblant du public et notamment les festivals, qui font face à de très grandes difficultés.

Nous ne pouvons pas rester les bras croisés et attendre que les festivals disparaissent, l'Europe doit les aider et la France aussi ! .

Sans un soutien public massif, de nombreux festivals, quelles que soient leur taille et leur spécialité, risquent de disparaître : musique, bande dessinée, photographie ou encore littérature...

Tous sont concernés par cette crise sans précédent. En effet, nombre d'entre eux ont déjà engagé des sommes considérables pour cette saison et ils
ne seront pas en mesure de rembourser les billets de tous les participants sans compromettre leur avenir.

C'est pourquoi les députés européens MoDem Christophe GRUDLER, Marie-Pierre VEDRENNE et Laurence FARRENG ont interpellé la Commission européenne pour demander des réponses rapides sur l'aide envisagée pour sauver l'industrie culturelle en Europe. Ils ont notamment questionné sur l'introduction de « voucher » à la place du remboursement en espèce des événements, comme cela s'est déjà vu en Allemagne, Italie ou en Pologne.

Christophe GRUDLER a également proposé à la Commission européenne de mobiliser des liquidités d'urgence supplémentaires, qui pourraient être distribuées par l'intermédiaire des bureaux de liaison situés dans les États membres, pour venir en aide aux nombreux festivals européens. 

Les festivals européens font partie intégrante de la vie des citoyens européens et l'Europe doit se mobiliser pour les préserver autant que possible.